homéopathie douleurs musculaires et articulaires

L’homéopathie pour le traitement des douleurs musculaires et articulaires

La cause des douleurs musculaires dans les bras, les jambes et le dos et le traitement homéopathique des douleurs musculaires avec des remèdes homéopathiques efficaces.

Homéopathie douleurs musculaires et articulaires

Les douleurs musculaires sont décrites comme des douleurs et des crampes dans les muscles, également connues sous le nom de myalgie. Il s’agit d’une affection courante qui peut toucher un ou plusieurs muscles à la fois. La douleur musculaire peut également toucher les tissus environnants. Les troubles musculo-squelettiques sont un problème majeur de nos jours, qui ont un impact sur la qualité de vie de l’individu.

Causes fréquentes de douleurs musculaires et articulaires

  • Blessure ou traumatisme – tout type de blessure musculaire peut provoquer des douleurs musculaires légères à sévères. Les entorses et les foulures sont la cause la plus fréquente de douleurs musculaires.
  • Blessures de surutilisation – provoque des dommages aux fibres musculaires. Les douleurs et la fatigue musculaires après un exercice intense sont très fréquentes.
  • Fibromyalgie – est un trouble non spécifique avec des douleurs vagues dans les articulations et les muscles. Elle est souvent liée à un stress mental ou émotionnel.
  • Syndrome de fatigue chronique – Il s’agit souvent d’une séquelle d’une infection virale, mais il est également lié au stress.
  • Crampes musculaires – Les crampes, qui peuvent avoir des causes allant de la déshydratation à la carence en minéraux, entraînent souvent des douleurs dans les muscles affectés.
  • Grippe – La myalgie est un symptôme courant de la grippe et des affections pseudo-grippales.
  • La polio – causée par une infection par le virus de la polio a une affinité particulière pour les nerfs.
  • Paludisme – infection parasitaire qui provoque des douleurs musculaires accompagnées d’une forte fièvre et d’un refroidissement intense.
  • Myopathie – il s’agit d’une maladie des muscles qui s’accompagne de douleurs musculaires et de faiblesse.
  • Hyperthyroïdie – avec faiblesse musculaire et perte de poids.
  • Arthrite – cause importante de douleurs musculaires et articulaires.
  • Tétanos – maladie causée par l’infection de la bactérie Clostridium tetani provoque des douleurs musculaires sévères avec des contractions, des raideurs et des spasmes.
  • La dengue infection virale accompagnée de douleurs musculaires et d’une forte fièvre.
  • Fièvre typhoïde – infection due à la salmonella typhi, douleurs musculaires accompagnées de fièvre, de maux de tête, de malaises et de nombreux autres symptômes.
  • Abcès musculaire – douleur accompagnée d’une inflammation et d’une accumulation de pus.

Diagnostic des douleurs musculaires

Un diagnostic dépend entièrement de la condition et de la cause. Les tests les plus courants comprennent un hémogramme complet, y compris une analyse minérale, des tests de la thyroïde.

Traitement des douleurs musculaires et articulaires

Traitement homéopathique des douleurs musculaires et articulaires

L’homéopathie est l’un des systèmes de médecine holistique les plus populaires. Le choix du remède est basé sur la théorie de l’individualisation et de la similarité des symptômes en utilisant une approche holistique. C’est le seul moyen de retrouver un état de santé complet en supprimant tous les signes et symptômes dont souffre le patient.

L’objectif de l’homéopathie n’est pas seulement de traiter la douleur, mais de s’attaquer à sa cause sous-jacente et à la susceptibilité individuelle.

En ce qui concerne les médicaments thérapeutiques, il existe plusieurs médicaments éprouvés pour le traitement des douleurs musculaires qui peuvent être sélectionnés en fonction de la cause, de la localisation, de la sensation, des modalités et de l’extension de la douleur.

Pour la sélection et le traitement individualisé des remèdes, le patient doit consulter personnellement un médecin homéopathe qualifié. Il existe les médicaments homéopathiques suivants qui couvrent les douleurs musculaires :

Rhus tox, Bryonia, Arnica, Causticum, Calcarea carb, Causticum, Cimicifuga, Cuprum met, Gelsemium, Hypericum, Magnesia phos, Plumbum met, Calcarea phos, Ignatia, Natrum mur and various other medicines.

1- l’Arnica montana

Le remède le plus couramment utilisé pour les traumatismes musculaires est l’Arnica montana. En tant que remède homéopathique, l’Arnica peut être pris par voie interne, sous forme de boulettes, pour travailler plus profondément sur le traumatisme qui est retenu dans les muscles.

Il est particulièrement utile lorsqu’un accident ou un autre événement traumatisant s’est produit. Les crampes résultant d’un excès d’exercice ou d’un surmenage causé par la fatigue musculaire s’aggravent avec la chaleur, une légère pression et un mouvement prolongé.

2- Rhus toxicodendron

Un autre remède homéopathique courant pour les douleurs musculaires est le Rhus toxicodendron, qui est utilisé pour les raideurs qui s’atténuent lorsque le client se déplace et que le temps a un effet sur le degré de douleur. Le Rhus toxicodendron est souvent utilisé pour soulager les douleurs articulaires et fonctionne bien pour soigner les tensions ligamentaires.

Le client du Rhus toxicodendron se sent très agité et souhaite que la raideur et la réaction au froid et à l’humidité s’améliorent rapidement. Raideur au réveil causée par l’immobilité. Il se sent mieux avec des mouvements doux et prolongés et avec de la chaleur. Il se sent moins bien après avoir dormi ou s’être reposé et par temps froid et humide.

3- Bryonia

Bryonia est le remède homéopathique qui présente des symptômes opposés au remède Rhus toxicodendron. Ici, le client essaie de rester le plus immobile possible, car le moindre mouvement aggrave la douleur. Ces personnes ont tendance à être très irritables et grincheuses, ne voulant pas être touchées, même si la pression sur le point de douleur aide souvent.

La bryonnie est indiquée en cas de dureté des groupes musculaires et les maux de tête sont fréquents. Une autre indication pour ce remède est lorsque la chaleur aggrave la douleur et que les applications de froid sont plus agréables.

4- Causticum

Le Causticum est un autre remède homéopathique contre les douleurs, la faiblesse et la raideur des muscles qui sont aggravées par le froid et/ou la surutilisation. La douleur est également pire lorsque le temps est sec et tend à être meilleure par temps de pluie. Les muscles des jambes sont contractés, tendus et douloureux, avec une agitation nocturne.

Les avant-bras sont faibles, même s’ils sont également raides. Ces clients se sentent mieux dans un lit chaud ou sous une douche chaude.

5- Gelsemium

Le gelsemium est un remède contre les douleurs musculaires lorsque les membres sont lourds, ternes et léthargiques. Des maux de tête se produisent à l’arrière de la tête et du cou, et il peut y avoir des vertiges. Ce remède est indiqué en cas de fièvre légère avec beaucoup de douleurs, comme si l’on avait toujours la grippe.

Le gelsemium est également désigné lorsque les symptômes sont plus graves par temps humide, froid ou chaud et humide, ou après un effort.

6- Cimicifuga

La cimicifuga est un remède homéopathique à utiliser en cas de spasmes dans les grands groupes musculaires, de douleurs et d’ecchymoses dans tout le corps, et de secousses et de contractions musculaires. La colonne vertébrale est sensible et les douleurs se manifestent surtout dans le dos, le cou et les épaules.

Les clients atteints de myalgie qui bénéficieraient du Cimicifuga se sentent mieux avec la chaleur et la pression, et se sentent moins bien avec le toucher, le mouvement, les applications de froid et pendant leur cycle menstruel.

7- Millepertuis

Le millepertuis est un remède homéopathique qui aide à guérir les douleurs nerveuses. Il est particulièrement utile en cas d’engourdissement ou de picotement dans les extrémités, ou de douleur irradiant d’une zone à l’autre.

Le millepertuis est utile pour les insupportables douleurs piquantes qui irradient le long des voies nerveuses, sont plus fortes lors des mouvements et sont plus fortes lorsqu’on les touche. Il peut être bénéfique lorsque la dépression est un symptôme associé à des douleurs musculaires.

Si vous envisagez d’essayer ces traitements alternatifs, parlez-en à votre médecin. Il pourra s’assurer qu’ils sont sans danger et qu’ils n’interagissent pas avec les autres médicaments que vous prenez.

Ce qu’il faut retenir

  • L’homéopathie est une médecine alternative basée sur la théorie du traitement.
  • L’homéopathie prétend stimuler les réponses de guérison aux maladies en administrant des substances qui imitent les symptômes de ces maladies chez les personnes en bonne santé.
  • L’efficacité des préparations homéopathiques est contestée au sein de la science médicale.
  • Vous ne devez jamais cesser de prendre des médicaments conventionnels sans l’avis et l’approbation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *